Comment les géants de la tech gagnent-ils leurs milliards ?

Le 11 mai 2022 dans

itrnews.com, mardi 03 mai 2022
Les géants technologiques Alphabet, Apple, Microsoft et Amazon ont généré ensemble 1 261 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2021, soit presque l’équivalent du PIB de l’Espagne. Ces dernières années, ces quatre entreprises ont élargi leur champ d’activités et diversifié leurs revenus. Cette infographie, réalisée par Statista, détaille comment les leaders de l’économie numérique gagnent leurs milliards.
Amazon réalise toujours la majeure partie de ses revenus via le e-commerce. Dans le détail, 48 % des ventes proviennent des magasins en ligne et 22 % des services de vente tiers. Mais le géant de la distribution a depuis longtemps pris pied dans d’autres secteurs d’activité. La branche spécialisée dans le cloud computing, Amazon Web Services, est par exemple devenue la machine à profits du groupe. Elle a représenté 13 % du chiffre d’affaires et 47 % du bénéfice d’exploitation en 2021. Ces dernières années, Amazon s’est imposé comme le leader mondial des services de cloud.
Chez Microsoft, les revenus se répartissent en trois secteurs d’activités qui génèrent chacun un volume de ventes très similaire. L’activité cloud de la société (Microsoft Azure et autres services) est devenue la première source de revenus ces dernières années, contribuant au chiffre d’affaires à hauteur de 36 % en 2021. Le reste des ventes se réparti à parts égales (32 %) entre les segments « Productivité et processus métiers » (incluant Office, LinkedIn et Dynamics) et « Informatique personnelle » (Windows, Xbox, etc.).
Du côté d’Apple, l’iPhone reste le cœur de métier et réalise toujours plus de la moitié du chiffre d’affaires. Comme les autres grandes entreprises technologiques, Apple essaie également de se diversifier. Les logiciels et les services, incluant iTunes et Apple TV, ont ainsi généré près de 20 % des ventes en 2021. Les wearables (dont Apple Watch, AirPods) et les enceintes intelligentes prennent également de plus en plus de poids dans les ventes du groupe ces dernières années.
Des quatre entreprises, Alphabet est celle qui a le moins diversifié ses revenus pour le moment, étant encore très dépendante des annonceurs en ligne. Le moteur de recherche Google se taille toujours la part du lion, soit près de 60 % du chiffre d’affaires de la société. Au total, en ajoutant Google Network et YouTube, la publicité sur Internet représente plus de 80 % des ventes d’Alphabet. D’autres services, comme Google Cloud, affichent une progression constante, mais ils génèrent toujours une part mineure des revenus (7 % pour l’activité cloud en 2021).